Le Figaro : Interview de Marina Morvan, praticienne H. de B. minceur

La franchise, une solution appréciée des femmes entrepreneurs

Marina Morvan, elle, a fait le choix de recevoir sa clientèle quatre jours sur sept sous l’enseigne H. de B. Minceur. «Le centre est fermé le mercredi, non pas pour être avec mes fils, qui sont grands, explique-t-elle. Cela correspond au rythme des cures que je propose et me permet aussi d’être sereine: ce jour-là, je peux gérer tranquillement la comptabilité et pratiquer du sport.» Elle est passée de la restauration à la diététique. D’abord cliente d’un centre H. de B. Minceur, elle a ouvert le sien à Châteaubriant (Loire-Atlantique), à 50 ans. «C’est un âgeoù on a moins de contraintes familiales et une meilleure situation financière qu’à 40 ans ou avant, analyse cette ancienne responsable du bien-être au travail au sein de services généraux et RH. Je ne me sentais, en revanche, pas capable de me lancer seule. Je ne connaissais pas l’enseigne auparavant, mais le choix a été évident, car j’ai perdu moi-même 12 kg en trois mois. Ce résultat et la formation solide m’ont permis de me lancer en toute confiance. Et la réussite dépasse toutes mes attentes.»

Lire l’article complet

Session de formation

Je souhaite être contacté
pour avoir des renseignements complémentaires.